ما الذي يجب أن أعرفه عن الإجازة السنوية؟

L'humain n'est pas une machine. Il a bien évidemment besoin de période de repos pour être plus performant et productif. C’est dans cette optique que la loi donne la possibilité à tout salarié de sortir en congé à n’importe quel moment de l’année.


Quand est ce qu’un salarié peut prétendre à un congé annuel ?

Au bout de six mois de travail dans la même entreprise ou pour le compte du même employeur, le salarié peut prétendre à un congé annuel payé. 

Les demandes de congé doivent être déposées 30 jours avant la date prévue de départ. La priorité est donnée aux salariés ayant des enfants et les plus anciens.

Quelle est la durée du congé annuel ?

La législation marocaine du travail a fixé la durée du congé aux :

·         Salariés de plus de 18ans à 1,5 jour de congé par mois de travail effectif.

·         Salariés de moins de 18ans à 2 jours de congé par mois de travail.

Cette durée est augmentée de 1,5 jour tous les 5 ans, à condition que la durée ne dépasse pas 30 jours.

Que faire si des jours fériés coïncident avec la période du congé ?

La durée du congé annuel est augmentée par le nombre des jours fériés coïncidant avec la période du congé, comme le dispose l’article 235 du code du travail.

Peut-on cumuler nos congés annuels ?

Les congés annuels peuvent être cumulés sur deux ans consécutifs, au delà des deux années, le report des jours de congé n’est plus possible.

Autres congés payés : Congés exceptionnels:

La loi accorde aux salariés, à l’occasion de certains événements, des jours supplémentaires :

·         En cas de naissance : trois jours

·         En cas du mariage du salarié : quatre jours (deux jours pour le mariage de l’un de ses enfants)

·         En cas de décès d’un conjoint, enfant ou ascendant : trois jours (deux jours si c’est la sœur ou le frère du salarié ou son conjoint )

  • En cas de circoncision ou d’opération du conjoint ou d’un enfant du salarié: deux jours.

Le refus d’octroi de congé est-il puni ?

Si le refus n'est pas justifié et fait abusivement, le salarié peut avoir recours à la justice. Outre que le refus, une durée inférieure à celle fixée par la loi est sanctionnée. L’employeur devra payer une amende à l’ensemble des salariés concernés, plafonnée à 20.000 dhs.

بحاجة الى استشارة قانونية؟

!استشر محامياً الآن